stockvault-teacher129756

Podcast : L’utilisation d’appareils numériques pour écrire à un impact sur les compétences motrices et sensorielles de base. Bienchoisir-jeuxetjouets.com

Depuis ses débuts il y a environ 5000 ans en Mésopotamie et en Égypte, différents outils ont été utilisés pour former des symboles destinés à stocker le langage pendant une longue période sous forme écrite : L’homme imprimait les symboles dans l’argile à l’aide d’un stylet ou les peignait sur du papyrus, du parchemin ou du papier à l’aide d’un roseau ou d’une plume. Ces outils utilisés pour écrire à la main ont été complétés par d’autres technologies telles que les timbres, la typographie ou la machine à écrire. Néanmoins, pendant plusieurs milliers d’années de culture de l’alphabétisation, l’écriture à la main a été un mode d’écriture important, voire prédominant.

Ces dernières années, cependant, les dispositifs d’écriture numérique associés à l’utilisation d’ordinateurs, de tablettes informatiques ou de téléphones portables remplacent de plus en plus l’écriture manuscrite.

L’utilisation d’appareils numériques pour écrire a un impact sur les compétences motrices et sensorielles de base : Chez les adultes, une fréquence élevée d’utilisation du clavier pour la production de textes écrits dans la vie quotidienne était liée à une diminution de l’aptitude à produire des mouvements bras-mains contrôlés avec précision par rapport à une fréquence élevée d’écriture.

Dans une enquête récente auprès d’enseignants allemands, il a été signalé que les jeunes enfants entrant à l’école primaire présentaient des lacunes en matière de capacités sensori-motrices, essentielles pour l’écriture, probablement en raison d’un manque de formation préalable et de l’utilisation des médias numériques. De nos jours, les enfants peuvent acquérir les premières expériences d’écriture quotidiennes en tapant sur un ordinateur ou un téléphone portable, bien avant de maîtriser l’écriture manuscrite.

En outre, des appareils numériques tels que les tablettes informatiques sont de plus en plus souvent introduits dans les écoles maternelles et élémentaires à des fins éducatives. Même les jeunes enfants interagissent intuitivement avec les appareils numériques en tapant ou en touchant. Comme les compétences en lecture et en écriture sont très importantes pour la réussite à l’école et dans la vie professionnelle, il est important de savoir quel outil d’écriture, l’écriture au stylo et au papier, l’écriture au stylet sur une tablette ou la frappe sur un clavier, est optimal pour l’alphabétisation initiale des enfants scolarisés.

Outre l’éducation aux médias ou à des fins pédagogiques générales, certaines écoles primaires ont commencé à mettre en place une formation initiale à l’alphabétisation basée sur la dactylographie à l’aide d’appareils numériques, tandis que l’acquisition de l’écriture manuscrite au crayon et au papier est reportée à des années ultérieures. Certains de ces programmes sont motivés par l’idée que les capacités sensori-motrices des enfants sont souvent faibles à l’entrée à l’école élémentaire.

L’apprentissage de l’écriture à la main impose donc des exigences élevées aux ressources de contrôle cognitif des enfants pour l’acquisition des programmes moteurs complexes associés à l’écriture. Ces ressources cognitives consommées ne peuvent être affectées à d’autres processus cognitifs nécessaires à la production du langage écrit. En revanche, les programmes moteurs pour taper sur des appareils numériques sont beaucoup plus faciles à acquérir. Il a donc été proposé qu’un entraînement à l’écriture avec la dactylographie puisse accélérer l’écriture chez les jeunes enfants, les enfants défavorisés ou les enfants ayant des capacités sensori-motrices moins développées. En particulier, il a été affirmé que chez les enfants dont les aptitudes sensori-motrices sont encore en développement, il est possible d’allouer davantage de ressources cognitives au contenu de la production de textes écrits pendant la frappe au clavier par rapport à l’écriture manuscrite.

Un tel point de vue basé sur la facilité des programmes moteurs associés à l’écriture permettrait de prédire de meilleures performances en lecture et en écriture lorsque l’écriture des lettres et des mots est formée par la frappe sur un appareil numérique. À l’appui de ce point de vue, il existe une relation entre la fréquence d’utilisation de l’ordinateur et la connaissance des lettres. Cette relation a été constatée sur plus de 1 539 enfants. Comme les tablettes électroniques n’étaient pas encore courantes à cette époque, le résultat indique que l’utilisation du clavier semble favoriser l’acquisition de la connaissance des lettres chez les jeunes enfants.

Plusieurs études ont examiné les effets de l’utilisation de l’ordinateur sur les enfants défavorisés à différents âges. Les adolescents masculins avec des difficultés d’apprentissage et âgés de 12,7 à 14,11 ans ont développé une écriture plus rapide et plus précise après avoir tapé à la machine qu’après une formation à l’écriture manuelle. Dans un échantillon de 2 158 élèves du deuxième cycle du primaire, il a été démontré que les élèves particulièrement à risque étaient capables de réaliser des gains significatifs en matière d’écriture lorsqu’ils participaient à un programme d’ordinateur portable.

Et vous, avez-vous été surpris de savoir que l’utilisation d’un outil d’écriture de type machine à écrire ou même tablette pouvait être utile dans certains cas pour aider à la familiarisation avec l’écriture ? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires. C’est un espace de partage et votre point de vue intéressera certainement de nombreuses autres personnes.

Tous droits réservés, Equipe de rédaction Bien choisir Jeux et Jouets. Vous pouvez écouter nos podcasts.

Article inédit réalisé à partir de l’article original dirigé par Mayer C, chercheuse au sein du Transfer Centre for Neuroscience and Education (Centre de transfert pour les neurosciences et l’éducation). Equipe de rédaction Bienchoisir-jeuxetjouets.com

Référence

Mayer C, Wallner S, Budde-Spengler N, Braunert S, Arndt PA and Kiefer M (2020) LiteracyTraining of Kindergarten Children With Pencil, Keyboard or Tablet Stylus: The Influence of the Writing Tool on Reading and Writing Performance at the Letter and Word Level. Front. Psychol. 10:3054. doi: 10.3389/fpsyg.2019.03054

Laisser un commentaire